Signature du partenariat entre le Programme National de Nutrition (PRONANUT) et l’Université Technologique Bel Campus (UTBC).

En la date mémorable du Mardi 13 Février 2024, la Salle GARAMBA dans l’enceinte du nouveau bâtiment administratif (NBA), a servi de cadre pour la cérémonie  de signature du partenariat entre  le Programme National de Nutrition d’une part et l’université technologique Bel Campus d’autre part ; avec l’accompagnement du Ministère de la Santé Publique, Hygiène et Prévention. Ce partenariat vise la mise en commun des efforts entre les deux parties en vue de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie et l’état nutritionnel des Congolais cadrant avec la couverture  de santé universelle qui demeure encore un pilier clé des actions de son excellence Monsieur le Président de la République Démocratique du Congo ( RDC) Felix Antoine TSHISEKEDI TSOLOMBO dans le domaine social.

Prenant la parole, Monsieur le Directeur  du PRONANUT a souhaité la bienvenue  à tous les participants avant de s’appesantir sur quelques détails inhérents à l’historique, au mandat et à la mission du programme national de Nutrition ; ensuite, il a présenté la situation nutritionnelle actuelle du pays ainsi que les efforts fournis pour y faire face dans le cadre du développement de notre pays.

Le Recteur de l’Université Technologique Bel Campus, représentant le Président du Conseil d’Administration (PCA), à son tour, a pris la parole pour apprécier à sa juste valeur, la pertinence de ce partenariat qui amènera l’apprenant à être en contact direct avec le milieu professionnel.

Quant au mot du Secrétaire Général de la Santé Publique, Hygiène et prévention, celui-ci a déclaré : « Si une université existe c’est pour résoudre les problèmes de la société ; et donc une Université qui se déconnecte de la réalité de sa société, bâtit sur le sable ». Les formations actuelles de base et cela à tous les niveaux sont en déphasage avec les réalités du développement de la société. C’est dans ce cadre que cette signature de partenariat entre le PRONANUT et l’Université Technologique Bel Campus vise à rendre les formations plus  pragmatiques au développement de la société, entre autre, dans la lutte contre la malnutrition sous toutes ses formes en RDC.

Enfin, il est intervenu la signature du partenariat entre le Directeur  du PRONANUT et le Recteur de l’Université Technologique Bel Campus sous l’égide du Secrétaire Général de la Santé Publique, Hygiène et prévention.

                                                                                          Nancy NAKASALA et Guy KITETE

La Revue annuelle 2023 du Programme National de Nutrition.

Il s’est clôturé ce mercredi 13 mars 2024 dans la salle Methena du centre Saint Claver, la revue annuelle 2023 du Programme National de Nutrition avec l’appui technique et financier de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Cet exercice s’est déroulé pendant trois jours respectivement le 06, 07 et 13 mars 2024.

Ce rendez-vous annuel a connu la participation des différents cadres du PRONANUT ainsi que ses partenaires techniques et financiers notamment : UNICEF, OMS, Breakthrough Actions USAID, PAM, UNHCR, PMNS, PROSANI USAID, ACF, Helen Keller, CHAI, GRAINES, CRAD/Vitamin Angels Alliance.

A l’issue de cet exercice, un cadre programmatique des 90 activités a été validé et constitue désormais la seule boussole dans la mise en œuvre des activités au sein du programme.

Notons que les revues constituent désormais les seules occasions de l’année au cours de laquelle les PTFs nutrition et les cadres du PRONANUT sont en mesure de faire le point et se projeter vers l'année à venir.

Photo de Famille

Voeux de la Directrice Adjoint du PRONANUT à la femme en date du 08, Mars, 2024

Dans un monde confronté à de multiples crises qui exercent une pression énorme sur les communautés, la réalisation de l’égalité entre les femmes et les hommes n’a jamais été aussi cruciale. Garantir les droits des femmes et des filles dans tous les aspects de la vie est le seul moyen de bâtir des économies justes et prospères et de préserver une planète saine pour les générations de demain.

L’un des principaux obstacles à la réalisation de l’égalité des sexes d’ici 2030 est le manque alarmant de financement, avec un déficit annuel vertigineux de 360 milliards de dollars  pour les dépenses consacrées aux mesures en faveur de l’égalité des sexes.

L’heure du changement a sonné ! Rejoignez-nous le 8 mars 2024 pour la Journée internationale des femmes et mobilisons-nous autour du thème « Investir en faveur des femmes : accélérer le rythme ».  Car une femme est un mélange d'amour, de bonté, d'esprit et de courage. Elle possède une particularité incroyable : celle de créer l'humanité. Aujourd'hui c'est la journée de la femme. Mais à mon humble avis, le respect pour la gente féminine c'est 365 jours, 24h/24. C'est pour cela que je te souhaite une bonne journée pour aujourd'hui, demain, après-demain,

Vive toute les femmes!!!

Atelier de restitution sur les entretiens entre les consultants et les points focaux des secteurs sensibles à la nutrition et les PTF.

C’est dans la salle de réunion du Programme National de Nutrition, PRONANUT, que s’est clôturé ce mardi 06 Février la première phase du processus d’élaboration des modules de formation sur la Multisectorialité.

Après avoir consulté les points focaux des secteurs sensibles Etatiques et non Etatiques, les deux consultants recrutés avec l’appui de l’UG-PDSS pour élaborer les modules de formation sur la Multisectorialité, ont été tenus de présenter les résultats de leurs échanges conformément à la note méthodologique de leur mission de consultance en RDC.

Cette rencontre a été l’occasion pour le consultant international, le Professeur Chiekh MOHAMED, et le consultant national, le Professeur Abel NTAMBWE, de brosser les grandes lignes de leurs échanges sur la compréhension du concept Multisectorialité, les contraintes et GAP à la mise en œuvre effective de celle-ci en RD Congo ainsi que les attentes des acteurs des secteurs sensibles à la nutrition sur les thématiques à aborder lors de la formation.

Notons par ailleurs que les résultats des échanges avec l’équipe des consultants serviront de point de départ à la formation des acteurs des secteurs Etatiques sensibles à la Nutrition et autres intervenants dans le domaine de la nutrition sur les approches multisectorielles en matière de nutrition et la coordination multisectorielle , en vue d’une mise en œuvre efficace et efficiente de la politique Nationale de Nutrition et le Plan National Multisectoriel de Nutrition afin de réduire efficacement le taux de la malnutrition chronique qui est de 42%  (résultats préliminaires de ENN 2023) .

Débuté à 09H00 par le mot d’ouverture du Coordonnateur Exécutif National du mouvement SUN, l’atelier a pris fin à 14H00 par une photo de Famille.

Atelier d'évaluation du fonctionnement du Comité de validation des enquêtes SMART menées en RDC

Face à la situation nutritionnelle préoccupante en République Démocratique du Congo et pour permettre au pays  d’atteindre les objectifs 2 et 3 du développement durable à l’horizon 2030, le Programme National de Nutrition (PRONANUT) avec ses partenaires de nutrition se sont engagés à organiser régulièrement des enquêtes nutritionnelles en vue de dénicher les poches de malnutrition.

C'est dans ce cadre que le comité de validation   des protocoles et des résultats des enquêtes SMART s'est réuni du 8 au 9 Février 2024 à Saint Pierre Claver pour un atelier d’évaluation du fonctionnement du comité de validation des enquêtes SMART menés en RDC.

Ce comité de validation est constitué des institutions ayant une expertise en matière d’enquêtes nutritionnelles, à savoir : le PRONANUT, l’Institut National de Statistique (INS), l’Institut Supérieur des Techniques Médicales de Kinshasa (ISTM), l’Ecole de Santé Publique de Kinshasa (ESP), UNICEF, le Cluster Nutrition, le Programme Alimentaire Mondial (PAM), la Food and Agriculture Organisation (FAO), l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), ACF, COOPI, ADRA, Save The Children,  GRAINES, CARITAS ,  Médecins d’Afrique (MDA).

L'objectif de cet atelier est de contribuer à l’amélioration de la qualité des données des enquêtes SMART menées en RDC.

 Durant deux jours, ces experts ont dressé le bilan du travail réalisé au courant de l’année 2023, et ont revisité les termes de référence du comité, et les outils de travail du comité.  Ils ont par la suite identité les points de divergence, trouvé des solutions et élaboré un addendum en attendant une révision globale du protocole nationale sur les enquêtes.

Notons par ailleurs que cet atelier s'est clôturé par la formulation des recommandations pour une bonne marche du comité.