Ministère de la Santé Publique,
Hygiène et Prévention
Secrétariat Général
Menu
Bulletin SNSAP n°55 Trim 1 2024PLAN NAT. STRAT.  MULT. DE NUT. 2023-2030RECUEIL DES 21 RECETTES AMELIOREES
16/07/2024 | 07:53:56

Restitution des résultats de l'enquête nationale de nutrition(ENN 2023)

Publié le 10 juillet 2024 
Ecrit par pronanut

la RDC avait organisé pour la première fois l'enquête nationale de nutrition au mois de Mars de l'année dernière sur toute l'étendue de la république dans l'objectif :

  • D'évaluer la situation nutritionnelle des enfants de 0-59 mois et des femmes de 15-49 ans;
  • D'estimer la mortalité rétrospective de la population générale et des enfants de moins de 5 ans en particulier.

Cette première enquête est venue actualiser les données et permettre au pays d'avoir une cartographie de la situation nutritionnelle globale pour les 26 provinces afin de servir de base pour la programmation des interventions futures.
C'est ainsi que le ministère de la santé publique, hygiène et prévoyance sociale a, à travers sa structure le PRONANUT présenté les résultats de la première enquête nationale de nutrition réalisée par les experts internationaux et locaux, le mardi 11 Juin 2024 au fleuve Congo hôtel à Kinshasa la Capitale.

Cette matinée de restitution a connu la participation des plusieurs autorités, le représentant du ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévoyance Sociale ainsi que le représentant de l'UNICEF partenaire principal de cette enquête de grande envergure.


La cérémonie a été ponctuée des discours et présentation détaillée des résultats de l'enquête suivie d'une session de questions et reponses .

Prenant la parole, le Directeur du Pronanut Dr. Bruno BINDAMBA a, dans son discours, montré la situation nutritionnelle du Pays très préoccupante des enfants et femmes en RDC.
Environ 11millions soit 47,9% d'enfants souffrent de la malnutrition chronique, plus de 4 millions soit 8,2% d'enfants de 0-5 ans souffrent de la malnutrition aiguë avec un statut de mortalité très élevé, 1 enfant sur 10 de 6-23mois bénéficie d'une alimentation acceptable, 1 enfant sur 5 de 6-23 mois consomme au moins 5 groupes d'aliments spécifiques à son âge, 6 enfants sur 10 de moins de 6mois sont allaités exclusivement au sein et 18,8% des femmes en âge de procrées meurent.
Il a par la suite présenté un plan de réponse pour servir de plaidoyer afin de fléchir la courbe de la malnutrition.
A son tour le représentant de l'UNICEF révèle que les conséquences de la malnutrition entraînent des pertes irréversibles en capital humaine et socio-économique important.
Il conclut pour dire que la bonne nutrition est un droit pour chaque congolais .
Pour conclure, le Secrétaire Général de la Santé Publique Hygiène et Prévoyance Sociale, le Dr. Sylvain YUMA RAMAZANI, représentant du ministre a exprimé la détermination du gouvernement à affronter les défis révélés par ces résultats et a exhorté toutes les parties prenantes de passer à l'action en innovant par l'utilisation non seulement des nouveaux outils mais en capitalisant les aspects multi sectoriels et la priorisation des interventions coût-efficacité.


Cette cérémonie s'est clôturée par une photo de famille.

                                                                                       


Articles récents

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram